Zuhura & Party: Singe Tema - Taarab Special

Artist : Zuhura & Party
Title : Singe Tema: Taarab Special
Catalogue Number : 260311
Release date : 08/02/2019
Label : Buda
Format: 180g 12" LP

  • The return of the Zanzibara series: a Deep Taarab masterpiece from legendary singer Zuhura Swaleh, recorded in Nairobi in 1981.

  • Taster for the forthcoming Zanzibara double vinyl compilation: Taarab experiments in 70s Mombasa - due Spring 2019

  • Zuhura Swaleh & Party initially rose to fame on the Mombasa scene in the 1970s with a new fast-paced taarab style led by the electrically amplified tashkota (actually a Japanese instrument correctly spelled as taishokoto), that resembles a mix of electric guitar, slide guitar and sitar.

  • Zuhura’s chakacha-styled taarab sound and stinging lyrics became popular up and down the coast, leading to invitations for performances all over Kenya, Tanzania and Uganda throughout the 1970s.

  • Her no-nonsense way of speaking out openly and voicing women’s concerns helped pave the way for the new “modern taarab” sound that came to fore in the 1990s.

  • While playing a wedding in Nairobi in 1981 Zuhura & Party were approached by the local Polygram studio to record some songs, but the record did not catch on as the lp format was not suited to the tiny portable record players in use in Kenya back then, and the record industry as a whole collapsed in the wake of the 1982 coup d’état attempt and the resulting economic slump. Only a few records were pressed and have since become collectors’ items. Locally the songs survived and remained popular as pirated dubs (first on cassette now on CDR).

  • Buda Musique is proud to present one of the few Taarab LPs ever recorded for the first time on vinyl outside of Kenya.


  • FRANCAIS

  • Le retour de la série Zanzibara: un chef-d'œuvre de Taarab de la légendaire chanteuse Zuhura Swaleh, enregistré à Nairobi en 1981

  • Zuhura Swaleh & Party débutait sur la scène de Mombasa dans les années 1970 avec un nouveau style rapide de taarab dirigé par le tashkota amplifié (en réalité un instrument japonais orthographié correctement taishokoto), qui ressemble à un mélange de guitare électrique, guitare slide et sitar.

  • Le son de taarab «chakacha» de Zuhura et ses paroles cinglantes sont devenus populaires sur la côte, ce qui a conduit à des invitations dans tout le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda au cours des années 1970.

  • Sa façon sensée d’exprimer les préoccupations des femmes a contribué à ouvrir la voie au nouveau son de «taarab moderne» qui a fait son apparition dans les années 1990.

  • Alors qu’il jouaient à un mariage à Nairobi en 1981, le studio local Polygram avait demandé à Zuhura & Party d’enregistrer des chansons, mais l’enregistrement n’a pas marché: le format lp n’étant pas adapté aux petits platines portables utilisés au Kenya à l’époque, et l'industrie du disque dans son ensemble s'est effondrée à la suite de la tentative de coup d'État de 1982 et du marasme économique qui en a résulté.

  • Seuls quelques disques ont été pressés et sont depuis devenus des objets de collections. Localement, les chansons ont survécu et sont restées populaires en tant que dubs piratés (d’abord sur cassette, maintenant sur CDR).

  • Buda Musique est fière de présenter l'un des rares albums de Taarab jamais enregistré pour la première fois sur vinyle en dehors du Kenya.